Un père pointe le vaccin du doigt pour la mort de son fils quelques heure après sa première dose

« Le 26 juillet aux alentours de 23h à Sète, le jeune Maxime Beltra, âgé de 22 ans, est décédé. Quelques heures plus tôt, il avait reçu une première injection de Pfizer-BioNTech, mais avait également ingéré «peu avant son décès un aliment pour lequel il avait une allergie connue», selon le procureur de la République.

Dans la foulée du décès, le père du jeune homme a publié une vidéo sur les réseaux sociaux, largement reprise par la suite, dans laquelle il attribue le décès à la vaccination de son fils, et incrimine le gouvernement : “Ce sont des criminels, des criminels de mettre sur le marché des vaccins qui n’ont pas été vérifiés. Cette corruption est à vomir, à vomir. J’ai perdu mon fils, mon aîné, pour un virus […] Vous êtes des criminels, des criminels corrompus, vous êtes des criminels et vous savez très bien ce que vous êtes en train de faire !” »

#maximebeltra témoignage du père. pic.twitter.com/tf8qaqb7lS— augustin barbeaux (@barbeauroch5) July 27, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s