Le taux de dépression et d’anxiété chez les jeunes grimpent partout dans le monde

Si vous pensez que supposés mesures sanitaire n’ont pas eu de répercussions sur la santé mentale des jeunes, réfléchissez à ces deux faits tirés d’une nouvelle étude : un jeune sur quatre souffre de dépression, tandis qu’un sur cinq est aux prises avec l’anxiété.

« Le fait d’être isolé socialement, tenu à l’écart de ses amis, de ses routines scolaires et de ses activités parascolaires pendant la pandémie s’est avéré difficile pour les jeunes », a déclaré la chercheuse principale Sheri Madigan. Elle est professeure adjointe au département de psychologie de l’Université de Calgary, au Canada.

« Une considération importante pour garder les écoles ouvertes devrait être la santé mentale et le bien-être des jeunes », a déclaré Madigan.

Les enfants ont tendance à s’épanouir lorsque leur environnement est prévisible, et l’apprentissage en personne permet des routines et une structure plus cohérentes, donc garder les écoles ouvertes peut protéger les enfants des problèmes de santé mentale, a-t-elle déclaré.

Pour leur recherches, les experts ont examiné 29 études précédemment publiées ou non publiées de janvier 2020 à mars 2021 qui comprenaient près de 80 900 enfants et adolescents. Les études ont été menées dans le monde entier, y compris aux États-Unis, où les problèmes étaient aussi aigus que dans le reste du monde.

Les enfants plus âgés avaient plus de problèmes de santé mentale que les plus jeunes, et les filles étaient plus à risque de dépression et d’anxiété. Les problèmes de santé mentale se sont aggravés à mesure que la pandémie progressait, selon les résultats.

« Bien qu’il y ait eu des initiatives de rétablissement COVID-19 ciblant les jeunes, nous devons prioriser un plan de rétablissement de la santé mentale qui traitera de la gravité accrue de la maladie mentale chez les enfants et les adolescents, et la demande probablement croissante de services de santé mentale chez les jeunes,  » a déclaré Madigan.

Le rapport a été publié en ligne le 9 août dans JAMA Pediatrics.

Le Dr Victor Fornari, vice-président de la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’hôpital Zucker Hillside de Glen Oaks, dans l’État de New York, a déclaré avoir vu de ses propres yeux l’augmentation des problèmes de santé mentale chez les jeunes.

« Nous avons vu dans nos salles d’urgence une augmentation de 50% des adolescents suicidaires se présentant au cours des 12 derniers mois et une augmentation de près de 300% des admissions pour troubles de l’alimentation chez les adolescents », a-t-il déclaré.

La pandémie a été stressante pour les adolescents alors qu’ils luttent avec l’enseignement à domicile et l’école virtuelle, a déclaré Fornari. « L’école est leur réseau social. Sans être avec leurs pairs, leurs amis, ils sont dans un environnement plus stressant à la maison. »

Les parents ressentent également le stress, a déclaré Fornari.

« Cet article se concentre sur l’impact sur les jeunes, mais tout le monde est touché, nous ne pouvons donc pas simplement regarder cet article de manière isolée et ne pas reconnaître son contexte », a-t-il déclaré. « Les parents sont stressés – il y a des problèmes économiques. Il y a l’instabilité de l’emploi, l’insécurité du logement, l’insécurité alimentaire et l’insécurité financière, et il y a une augmentation de la maltraitance des enfants et de la violence domestique. »

Fornari ne pense pas que ces tensions seront bientôt terminées.

« Cette génération ressentira l’effet de la pandémie. Ce virus COVID, un virus pernicieux, continue de muter d’une manière que nous ne pouvons pas prévoir », a-t-il déclaré.

« Nous verrons ces problèmes persister et nous devrons peut-être voir un changement dans notre comportement pendant un certain temps, comme le port de masques et la distanciation sociale et suivre les conseils du CDC, car cela ne va pas disparaître de sitôt », a ajouté Fornari.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s