Décès de Lisa Shaw, présentatrice de la BBC, dû à des complications du vaccin

Lisa Shaw, qui travaillait pour BBC Radio Newcastle, est décédée à l’âge de 44 ans en mai dernier, après avoir développé des maux de tête une semaine après avoir reçu sa première dose du vaccin.

Karen Dilks, médecin légiste de Newcastle, a appris que Mme Shaw souffrait de caillots sanguins dans le cerveau, ce qui a conduit à sa mort. L’enquête a révélé que la maladie était liée au vaccin d’Oxford-AstraZeneca, et qu’il s’agissait d’un cas très rare.

Le médecin légiste a déclaré :

« Lisa est décédée suite à des complications d’un vaccin AstraZeneca Covid » a déclaré Mme Dilks, ajoutant que Mme Shaw était auparavant en bonne santé, en concluant qu’il était « clairement établi » que son décès était dû à une très rare « thrombocytopénie thrombotique induite par le vaccin », une maladie qui entraîne un gonflement et une hémorragie du cerveau.

Maux de tête sévères

  • Mme Shaw, qui était mère d’un enfant, a reçu sa première dose de vaccin le 29 avril.
  • Le 13 mai, elle a été emmenée en ambulance à l’hôpital universitaire de North Durham après avoir eu un mal de tête pendant plusieurs jours.
  • Dans une déclaration, le Dr John Holmes qui l’a soignée a dit qu’elle se plaignait d’un « mal de tête sévère et lancinant » au front et derrière les yeux.

Des tests ont été effectués et des caillots sanguins ont été découverts dans son cerveau, ce qui a conduit à son transfert dans l’unité spécialisée en neurologie du Royal Victoria Infirmary (RVI) de Newcastle.

Son état a continué à s’aggraver et malgré d’autres opérations et traitements, elle est décédée le 21 mai.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s