Une étudiante perd la vie après une dose de Pfizer : la famille veut mener le combat

Le décès d’une adolescente dans les Bouches-du-Rhône, en France, quelques jours après son vaccin anti-covid (pfizer), se trouve au cœur d’une enquête don la famille souhaite connaître la vérité.

Le parquet d’Aix-en-Provence et l’agence régionale de santé ont ouvert une enquête à la suite du décès d’une adolescente de 17 ans quelques jours après avoir reçu une dose du vaccin anti-Covid de Pfizer. La jeune fille est décédée le 21 septembre après avoir fait un malaise la veille.Interrogée par Marianne, la famille de la jeune fille a déclaré vouloir savoir ce qui s’est passé, mais a appelé à « calmer le jeu ». Elle n’a pas déposé plainte, estimant que c’est « encore trop tôt ».

« Nous n’en sommes pas là, mais on veut savoir la vérité. Sofia n’avait aucun souci de santé, alors on va mener le combat, mais il faut attendre d’en savoir davantage. Pour le moment, on pleure », a indiqué le beau-père de la jeune fille.La famille a dit également être harcelée par les antipass et les antivax. »

On s’est fait déborder par tous ces commentaires sur Internet. Des groupes et des associations nous démarchent, mais on ne répond à personne. Le téléphone n’arrête pas de sonner, du matin au soir. Tout se dit sur les réseaux, mais ce n’est pas la vérité. Dans la famille, on n’est pas trop pour ce vaccin. Alors dans notre situation, on éprouve de la colère, c’est normal, mais il faut calmer le jeu… On ne peut pas encore dire si le vaccin est responsable ou pas. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s