VIDÉOS | Un professeur d’histoire en direct : «Foutez la paix aux Français»

Kevin Bossuet, professeur d’histoire, intervenait lors de l’émission «Midi News Week-End» diffusée sur CNews ce samedi 6 novembre 2021.

CNEWS, France, 6 novembre 2021

«Foutez la paix aux Français»

Kevin Bossuet: «Ce qui est insupportable, en fait, c’est l’infantilisation. On a l’impression d’avoir un gouvernement qui ne veut pas rendre les choses obligatoires mais qui nous infantilise en permanence. Attention, il faut porter le masque. Attention, il faut aller vous faire vacciner, c’est un geste citoyen. D’accord, mais on n’a pas attendu Gabriel Attal ou Jean Castex pour le savoir. A un moment donné, on en a ras-le-bol. Un être humain, sa santé n’est pas que physique, elle est aussi psychologique. Tous ces confinements, toutes ces restrictions nous ont beaucoup coûtés. Et à un moment, il faut apprendre à vivre avec ce virus, il faut apprendre à vivre avec ça. Evidemment qu’il y a eu des gens qui nous ont quittés, ça a été affreux, des gens qui sont partis dans d’atroces souffrances, des familles qui ont perdu des proches. Mais à un moment donné, on ne va pas rester enfermé chez nous jusqu’à la fin. Et je trouve que cette crise a révélé une chose, c’est-à-dire qu’on ne veut plus mourir. On préfère nous empêcher de vivre, finalement, parce qu’il y a quelques-uns qui sont en train de nous quitter. Mais stop ! Sinon on ne fait plus rien. Sinon on ne boit plus d’alcool, on ne fume plus, on ne sort plus de chez nous. C’est insuportable, foutez la paix aux Français.»

«C’est ce que l’on vit, on en a marre !»

Laurence Sailliet: «Non, mais là, c’est tellement offensant pour le personnel soignant.» Kevin Bossuet: «Mais c’est la vérité, c’est ce que l’on vit, on en a marre ! Et ne nous refaites pas la chose : il y a des gens qui sont partis. Evidemment qu’il y a des gens qui nous ont quittés, c’est triste.» Laurence Sailliet: «Moi, personnellement, vous me choquez par vos propos. Parce que je pense aux personnels soignants qui sont épuisés depuis 2 ans de cette pandémie. Allez faire un petit tour en réa quand vous avez des gens de 40 ans qui partent et qui laissent des enfants en bas âge. On ne peut pas dire ça. A partir du moment où on a une solution qui est la vaccination, les gestes barrières, la troisième dose. Dire qu’on s’en lave les mains et qu’on doit laisser les gens partir. Vous avez de la chance, vous n’avez pas été malade. Moi, je l’ai eu la Covid, vous voyez, et j’ai deux enfants. Et bien je peux vous dire que ça fout vachement la trouille. Et je ne vous le souhaite pas, mais vous ne pouvez pas parler comme ça. Il y a trop de gens qui souffrent et trop de gens qui nous quittent. C’est très offensant.»

«Allez dans les services de pédopsychiatrie»

Kevin Bossuet: «Laurence, allez dans les services de pédopsychiatrie, vous verrez des gamins qui ont été complètement déboussolés par ça.» Laurence Sailliet: «L’un n’empèche pas l’autre.» Kevin Bossuet: «Mais c’est vous qui opposez les choses, c’est ça qui est dingue. Evidemment que c’est triste, il y en a qui sont partis mais de l’autre côté, il y a eu aussi des conséquences terribles.» Laurence Sailliet: «Est-ce que la 3ème dose va envoyer les enfants en pédopsychiatrie ? Vous dites n’importe quoi.» Kevin Bossuet: «Ce n’est pas ce que j’ai dit Laurence.»

MERCI : L’ACTU CITOYENNE

lactucitoyenne.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s