La FDA ne publiera pas d’informations sur les essais du vaccin COVID de Pfizer pendant encore 55 ans

La FDA retient des informations.
En réponse à une demande de loi sur la liberté d’information (FOIA) déposée il y a plusieurs mois, la FDA a demandé à un juge fédéral de lui accorder 55 ans pour publier les données relatives aux vaccins COVID de Pfizer.

Les Américains sont actuellement contraints par le régime à prendre ce vaccin pour conserver un emploi mais n’ont aucun droit de voir comment ce « vaccin » a été approuvé.
Mais leurs petits-enfants auront peut-être accès à ces données dans 55 ans.

La communauté médicale américaine est en train de perdre toute confiance et toute crédibilité.

Via Israel National News.

Israel National News :

En réponse à une demande de loi sur la liberté d’information (FOIA) déposée il y a plus de trois mois, en août 2021, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a demandé à un juge fédéral pendant 55 ans d’examiner ses données avant de les rendre publiques dans leur intégralité.

Les données font référence à la décision de la FDA d’homologuer ce qui est maintenant connu comme le vaccin Comirnaty contre le Covid-19, produit par Pfizer en collaboration avec BioNTech. En novembre 2020, lors de l’examen de la demande d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) de Pfizer-BioNTech pour son produit, la FDA avait promis ce qui suit :

 » Conformément à l’engagement de la FDA à assurer une transparence totale, un dialogue et une efficacité, le comité consultatif sur les vaccins et les produits biologiques connexes … se réunira pour discuter de la totalité et des données de sécurité et d’efficacité fournies … La FDA comprend qu’il y a un énorme intérêt du public concernant les vaccins pour COVID-19. Nous restons engagés à tenir le public informé de l’évaluation des données … afin qu’une fois disponible, le public et la communauté médicale puissent avoir confiance en recevant le vaccin pour nos familles et nous-mêmes. »

En septembre 2021, lors de la modification de son EUA pour inclure les doses de rappel, la FDA a réitéré son engagement envers la transparence, en écrivant :

« Au fur et à mesure que nous en apprenons davantage sur la sécurité et l’efficacité des vaccins COVID-19 … nous continuerons à évaluer l’évolution rapide de la science et à tenir le public informé… »

La FDA a indiqué à l’époque qu’elle étudiait les données fournies non seulement par Pfizer-BioNTech, mais aussi par le « ministère israélien de la Santé, l’université de Bristol, au Royaume-Uni, et les Centers for Disease Control and Prevention [CDC]. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s