La Slovaquie et la République tchèque vont imposer des règles de confinement seulement pour les non-vaccinés

La République tchèque et la Slovaquie prévoient toutes deux d’imposer des restrictions aux personnes non vaccinées dans le but d’augmenter les taux de vaccination contre le covid et de suivre « l’exemple » de l’Autriche.

À partir de lundi, les personnes non vaccinées en République tchèque seront interdites d’accès aux événements publics, aux bars et aux restaurants.

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Prague pour protester contre les nouvelles restrictions liées à la vaccination Covid.

Pendant ce temps, le premier ministre slovaque, Eduard Heger, a également annoncé que les services seront limités en Slovaquie pour toute personne n’ayant pas été vaccinée contre le covid.

Il a déclaré que son cabinet voterait jeudi sur les recommandations d’un groupe consultatif d’experts médicaux. Parmi les propositions, qui seraient instituées pour trois semaines, figure l’interdiction pour les personnes non vaccinées d’accéder aux magasins non essentiels, aux centres commerciaux, aux gymnases, aux piscines, aux hôtels et aux rassemblements publics de masse.

On s’attend à ce que l’Allemagne annonce des mesures similaires, dans les jours qui viennent.

The Independent rapporte : En vertu de nouvelles règles surprenantes annoncées mercredi, les Tchèques non vaccinés ne pourront pas assister à des événements publics ni entrer dans des restaurants, des pubs ou d’autres services à partir de la semaine prochaine.

Seule la preuve d’une vaccination complète ou d’une infection antérieure au Covid-19 au cours des six derniers mois sera acceptée, mettant ainsi fin à l’ère des tests Covid de précaution de masse dans le pays.

Le changement entrera en vigueur à partir de lundi, après approbation par le gouvernement demain. Les enfants de moins de 18 ans seront exemptés de la règle, ce qui signifie qu’ils pourront toujours présenter des tests Covid pour prouver qu’ils ne sont pas infectieux.

Le premier ministre tchèque, Andrej Babis, a déclaré que les nouvelles règles étaient nécessaires parce que « la seule solution est la vaccination », car, selon lui, la majorité des patients atteints de Covid dans les hôpitaux tchèques n’étaient pas vaccinés.

Cette mesure ne manquera pas de susciter la controverse dans un pays où le scepticisme à l’égard des vaccins est relativement élevé : moins de deux tiers de la population tchèque est entièrement vaccinée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s