La police autrichienne rejette les mandats de vaccination obligatoire : « Nous travaillons pour le peuple, pas pour les élites »

En Autriche, la police se soulève et rejette les mandats de vaccination et les mesures de confinement imposés par le « Nouvel ordre mondial » en refusant de les appliquer au grand public.

De nombreux fonctionnaires de la police et de l’armée autrichiennes refusent d’appliquer les laissez-passer sanitaires et ont juré de se joindre à une manifestation de grande ampleur contre ces mesures draconiennes le 20 novembre 2021 à Vienne.

Quelques jours après la décision du chancelier autrichien Alexander Schallenberg d’emprisonner les personnes non vaccinées à leur domicile, les politiciens et les syndicats ont commencé à appeler à un soulèvement de grande ampleur contre le gouvernement autoritaire.

C’est ce que rapporte Frenchdailynews.com : Le chef du Parti de la liberté (FPÖ), Herbert Kickl, a appelé à une « méga-manifestation » le 20 novembre à Vienne.

Peu après, Manfred Haidinger, président de l’Union des forces armées autrichiennes (FGÖ), lui a emboîté le pas et s’est associé à cet appel dans une lettre publiée le 14 novembre. Il entend « défendre les droits et libertés fondamentaux ». Le FGÖ précise que « tout le monde » est autorisé à manifester, même s’il est confiné !

L’obligation de contrôle imposée par le ministre de l’Intérieur, Karl Nehammer, a déjà été rejetée par le syndicat de la police. Par ailleurs, l’Union des forces armées autrichiennes a annoncé qu’elle participerait au grand rassemblement de Vienne.

Le gouvernement en panique
C’est un camouflet retentissant pour le gouvernement qui, selon les médias autrichiens, est de plus en plus paniqué.

Hermann Greylinger, président des syndicats sociaux-démocrates (FSG) et du syndicat de la police, n’a laissé aucun doute dans une interview sur le fait que la police se sent incapable d’effectuer ces contrôles, selon l’hebdomadaire Wochenblick.

Manfred Haidinger (FGÖ) a ajouté dans sa lettre : « Nous rappelons par la présente que la participation à des assemblées est un droit légal particulièrement protégé et que cela est également pris en compte dans le projet d’ordonnance actuellement disponible. La participation et les déplacements dans toute l’Autriche sont autorisés. »

Même s’il est conseillé aux personnes non vaccinées de se déplacer en transport privé.

Enfin, la lettre souligne que « l’interdiction d’une réunion prévue par des citoyens ainsi que l’interdiction d’un rassemblement de parti politique ont été reconnues comme illégales » par le tribunal administratif de Vienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s