Plusieurs commencent à se demander comment le Bangladesh, à 79 % NON VACCINÉ, fait statistiquement mieux que les pays fortement vaccinés

Si vous croyez les récits mis en avant par les gouvernements et les médias grand public vous penserez que les informations contenues dans cet article sont fausses. Mais ceux qui ne sont pas imprégnés d’une dose quotidienne de théâtre de panique pandémique savent probablement déjà que le Bangladesh n’est pas une exception. Ce n’est que le dernier d’une longue série de données qui, dans un monde sain, ferait voler en éclats le discours dominant sur les vaccins.

C’est la raison pour laquelle aucun média américain ne couvre l’événement récent survenu dans ce pays asiatique. Selon le Business Standard :

Le Bangladesh n’a signalé aucun décès dû au Covid-19 dans les dernières 24 heures jusqu’à 8 heures samedi. C’est la première fois que les autorités sanitaires n’ont enregistré aucune victime dans le pays depuis le 3 avril de l’année dernière. Le nombre de décès dus à la maladie est resté inchangé à 27 946.

Seulement 21% de la population du Bangladesh a été « vaccinée ».

Le pays est l’un des plus densément peuplés du monde, avec environ la moitié de la population des États-Unis entassée dans une zone plus petite que l’Oregon. Cela signifie que si tout ce que l’on nous dit sur la science de Covid était vrai, ils auraient de gros problèmes à cause de leur faible taux de vaccination. Au lieu de cela, ils battent le Covid avec moins de nouveaux cas en un jour que la Californie en une heure.

Ils ne sont pas l’exception. Il y a une étrange corrélation entre les pics de cas de Covid et le pourcentage de la population qui est vaccinée. Les pays les plus vaccinés connaissent les pics les plus importants, tandis que les nations qui ont les pourcentages de vaccination les plus bas semblent vaincre la maladie. D’après ce que nous disent notre gouvernement et les médias grand public, c’est exactement le contraire qui devrait être vrai.

Les quelques médias qui ont couvert l’histoire n’ont pas réussi à mettre en évidence l’éléphant dans la pièce. Même le gouvernement du Bangladesh persiste à réclamer des vaccins, gêné d’avoir un nombre aussi faible, tout en ignorant le fait qu’il a enregistré 3,5 % du nombre total de décès dus au Covid aux États-Unis.

Le Bangladesh montre ce que de nombreux scientifiques courageux disent depuis un certain temps. Les « vaccins » semblent être une AIDE à la propagation de la maladie, ce qui explique pourquoi cette nation à la densité de population si élevée est relativement indemne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s