Israël vaccine maintenant les jeunes enfants prétextant la reprise de l’épidémie malgré le fort taux de de vaccination et 2e et 3e dose

(SPTNK) Israël a commencé lundi une campagne de vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans contre le Covid-19 dans l’espoir d’enrayer une récente hausse des contaminations au sein de la population générale.

Les enfants se verront administrer le vaccin développé par Pfizer et BioNTech.

La quatrième vague épidémique en Israël, due à la propagation rapide du variant Delta, a été largement maîtrisée en septembre, mais le taux de reproduction du virus s’est remis à augmenter ces deux dernières semaines, ce qui indique que le virus pourrait à nouveau se propager.

Le nombre de cas quotidiens a également augmenté au cours des derniers jours, la moitié des infections confirmées concernant actuellement des enfants âgés de 11 ans et moins.

Les responsables politiques affirment que la vaccination des jeunes enfants vise à protéger leur santé individuelle en soulignant que, bien que le Covid-19 soit rarement grave chez les jeunes enfants, il peut comporter des risques à plus long terme.

Les experts et les responsables doutent en outre qu’Israël puisse atteindre une immunité collective sans vacciner les enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s