Les données du VAERS révèlent 50 fois plus de grossesses ectopique après l’injection anti-COVID qu’après l’administration de tous les vaccins au cours des 30 dernières années

Alors que des rapports signalais récemment que les dernières données versées au système gouvernemental de notification des effets indésirables des vaccins (VAERS) aux USA faisaient état de 2620 décès de fœtus, soit plus de décès de fœtus que ceux signalés par le VAERS à la suite de TOUS les vaccins au cours des 30 dernières années.

La grossesse ectopique, également appelée grossesse extra-utérine, se produit lorsqu’un ovule fécondé se développe en dehors de l’utérus d’une femme, quelque part ailleurs dans son ventre. Elle peut provoquer des hémorragies potentiellement mortelles et nécessite une prise en charge médicale immédiate.

Dans plus de 90 % des cas, l’ovule s’implante dans une trompe de Fallope. C’est ce qu’on appelle une grossesse tubaire.

Comme un ovule fécondé ne peut pas survivre en dehors de l’utérus, votre médecin devra l’extraire pour vous éviter de graves problèmes de santé. Il utilisera l’une des deux méthodes suivantes : les médicaments ou la chirurgie. (Source.)

Drapeau blanc a effectué une recherche dans le fameux VAERS sur les grossesses extra-utérines consécutives à des injections de COVID-19 au cours des 11 derniers mois, et il y a eu 52 cas où une mère enceinte a reçu une injection de COVID-19 et où l’on a constaté une grossesse extra-utérine.

Ensuite, la même recherche, mais en excluant les « vaccins » COVID-19 et cela a donné un résultat de 30 cas où une mère enceinte a reçu un vaccin approuvé par la FDA et a ensuite signalé une grossesse extra-utérine à la suite de TOUS les vaccins au cours des 30 dernières années et plus, soit environ 1 par an.

Cela signifie qu’après l’injection de COVID-19 à des femmes enceintes au cours des 11 derniers mois, le nombre de grossesses extra-utérines a été multiplié par 50 par rapport aux femmes enceintes ayant reçu des vaccins au cours des 30 dernières années.

Nous voyons de nombreux exemples de ces morts fœtales, et nous en avons publié beaucoup, mais en voici d’autres alors que ces rapports continuent d’affluer.

L’hôpital de Vancouver (Canada) compte 13 décès de mort-nés en 24 heures

Récemment, deux médecins et quelques manifestants canadiens se sont rassemblés à l’hôpital Lions Gate de North Vancouver pour demander à la Gendarmerie royale du Canada de porter plainte contre les responsables de la santé en Colombie-Britannique, après que 13 décès de mort-nés ont été signalés en 24 heures.

En moyenne, ils verraient 1 mort-né par mois. 3 dulas ont rapporté qu’il y avait eu 13 décès de mort-nés sur une période de 24 heures chez des femmes qui avaient pris l’injection d’ARNm. Les médias n’en parlent pas.

Le 21 novembre 2021, une femme a publié sur les médias sociaux que sa fille, enceinte de 8 mois et demi et ayant reçu une injection de COVID-19 il y a un mois, a eu un petit-fils mort-né dans un hôpital de Vancouver.

Sur les médias sociaux, une autre femme, qui avait déjà reçu deux injections de COVID-19, s’est moquée des « anti-vaxx », mais a ensuite fait son « rappel » alors qu’elle était enceinte, et a fait une fausse couche peu après.

Voici un message sur les médias sociaux d’une personne en Australie qui crée des « bébés anges » pour les familles qui ont des bébés mort-nés, et l’augmentation récente de son activité.

Voici une dénonciation d’un directeur de pompes funèbres au Royaume-Uni expliquant l’augmentation du nombre de nouveau-nés morts qu’ils voient maintenant. C’est sur la chaîne Bitchute.

Voici un reportage vidéo que nous avons réalisé le mois dernier et qui présente des exemples macabres très regrettables de ce que ces clichés font aux bébés à naître.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s