Covid-19 : deux cas du variant OMICRON détectés au Royaume-Uni

(RT) Deux cas du nouveau variant sud-africain Omicron ont été détectés au Royaume-Uni, a annoncé ce 27 novembre le ministère britannique de la Santé. Il s’agit du deuxième pays européen après la Belgique à avoir officiellement confirmé sa présence.

Dans un tweet, le ministre britannique de la Santé Sajid Javid a fait savoir ce 27 novembre que deux résidents britanniques – dans les villes de Nottingham et de Chelmsford – ayant voyagé en Afrique australe étaient porteurs du variant Omicron du Covid-19.

«L’Agence britannique de sécurité sanitaire a confirmé que deux cas de Covid-19 comprenant des mutations compatibles avec B.1.1.529 ont été identifiés au Royaume-Uni», a précisé son ministère dans un communiqué, précisant que les personnes contaminées et leurs familles s’isolaient. 

Nous avons été mis au courant par
@UKHSA
de deux cas britanniques de la variante Omicron. Les deux cas sont liés et il y a un lien avec un voyage en Afrique du Sud.
Ces personnes sont en auto-isolement avec leur famille pendant que des tests supplémentaires et la recherche de contacts sont en cours.

Afin de «faire face à l’évolution de la situation», le gouvernement britannique a notamment décidé de durcir à partir du 28 novembre ses conditions d’entrée sur le territoire pour les voyageurs en provenance du Malawi, du Mozambique, de la Zambie et de l’Angola.  Ceux qui reviennent de ces quatre pays se verront ainsi interdire l’entrée du Royaume-Uni à moins d’être résidents britanniques. Les personnes «revenues de ces quatre pays au cours des 10 derniers jours doivent s’isoler et subir un test PCR», précise le communiqué. 

Cela s’ajoute aux six autres pays – Afrique du Sud, Namibie, Lesotho, Eswatini, Zimbabwe et Botswana – déjà placés par le gouvernement sur «liste rouge» depuis le 26 novembre. Le même jour, la Belgique avait été le premier pays européen à annoncer la présence sur son territoire d’une personne contaminée au variant Omicron du Covid-19, qui présente un risque «élevé à très élevé» pour l’Europe, selon l’agence de santé de l’UE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s