Selon le Premier ministre belge, une nouvelle variante annonce l’arrivée du « COVID-21 »

Le Premier ministre belge déclare que la nouvelle variante mutante du coronavirus est si potentiellement dévastatrice qu’elle devrait être appelée « COVID-21 ».

Oui, vraiment.

Alexander De Croo a fait ces commentaires lors d’une conférence de presse après que les marchés internationaux aient plongé en réaction à l’annonce de la découverte de la variante « Nu » du virus au Botswana et de sa propagation en Afrique du Sud.

« On pourrait dire que c’est le Covid-21 au lieu du Covid-19 : il est trois fois plus infectieux que le virus original », a déclaré M. De Croo.

Ses remarques font suite à une panique médiatique soutenue au sujet de la nouvelle mutation et à la description par l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) de la variante comme « la pire que nous ayons vue jusqu’à présent ».

Il a été confirmé que la variante B.1.1.529 avait atteint l’Europe après avoir été détectée chez une personne qui était entrée en Belgique après avoir voyagé en Égypte.

Certains pays européens ont déjà renforcé les restrictions COVID, bien que l’on en sache très peu sur la nouvelle souche et qu’il faille des semaines pour déterminer si elle constitue une menace majeure.

Toutefois, l’inquiétude internationale suscitée par cette mutation a été remise en question par le Dr Angelique Coetzee, chef des services médicaux d’Afrique du Sud, qui a qualifié la réaction de « tempête dans une tasse de thé ».

Selon Coetzee, l’Afrique du Sud n’a enregistré jusqu’à présent que des « cas très très légers » de la variante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s