Une enquête révèle une augmentation de 278 % du nombre de décès par crise cardiaque dans le monde chez les joueurs de football en 2021 jusqu’ici

Une enquête sur les données disponibles montre que les décès cardiovasculaires liés aux matchs de football en 2021 sont 278% plus élevés que la moyenne sur 12 ans. L’analyse indique également que la grande majorité de la surmortalité au Royaume-Uni cette année est due aux dommages cardiovasculaires, immunologiques et neurologiques causés par les injections de Covid-19.

Le tableau suivant détaille 24 décès connus de footballeurs survenus en 2021.

Remarque – Si vous consultez cette page sur un téléphone portable / une tablette, veuillez faire glisser le tableau suivant vers la gauche pour voir les circonstances de chaque décès et les sources.

DatePlayerAgeClubCircumstances
7 Jan 21Alex Apolinário24AlvercaOn 3 January 2021, went into cardiac arrest at the 27th minute of a league match. He was revived after several attempts and taken to the hospital, where he was put in an induced coma and died four days later. – Wikipedia List
8 Mar 21Abdul Rahman Atef23Al QanayatDied while playing a league match against El Rowad.- Swallowed his tongue Wikipedia List
11 Apr 21Dejan Oršuš24NK OtokCollapsed during a league match against Radnički after suffering a cardiac arrest, died in the hospital later that same day. Wikipedia List
18 Apr 21Tremaine Stewart33Portmore UnitedStewart collapsed while playing football the morning of the 18th in Spanish town, and despite being rushed to the hospital he died later that day. Wikipedia List
1 Jun 21Giuseppe Perrino29ParmaItalian Footballer Dies Of Heart Attack During a Memorial Match For His Late Brother Wikipedia List
22 Jun 21Viktor Marcell Hegedüs18Andráshida SCCollapsed during a training warm up. Defibrillator was used. Wikipedia List
16 Jul 21Imad Bayumi45RetiredSuffered from a circulatory collapse during a friendly match Wikipedia List
23 Jul 21Tim Braun27SV Hamberge (Schleswig-Holstein)Collapsed and died after a football tournament. – https://www.sportbuzzer.de/artikel/deutschlandweiter-zuspruch-nach-der-tragodie-beim-sv-hamberge/
12 Aug 21Lee Moses29Palmerston North Marist FC New ZealandHe suffered chest pains during practice at the central energy trust arena in New Zealand, and died after an unexpected heart attack, leaving behind his partner Tori Batley, 26, and two young children.  – https://www.stuff.co.nz/manawatu-standard/news/300387209/young-father-and-footballer-dies-of-heart-attack-during-training
16 Aug 21Samuel Kalu24BordeauxPro footballer suffers cardiac arrest during a game  News Story
28 Aug 21Alexander Shishmarev23Krasnaya ZvezdaAlexander Shishmarev, 23, was playing as goalkeeper in a Russian training match when he collided with an opponent, being treated for ‘more than an hour’ before passing away – He swallowed his tongue and suffocated – Wikipedia List
2 Sep 21Dylan Rich17West Bridgford ColtsA young footballer who died after suffering a suspected cardiac arrest during a match. Wikipedia List
4 Sep 21Jens De Smet27FCC FilosoofDrama on Dutch football field, amateur player Jens (27) collapses and dies. Wikipedia List
10 Sep 21Frederic Lartillot25Association of football veterans of Nurieux-Volognat.collapses in changing room, passes away due to heart attack after game. https://www.leprogres.fr/culture-loisirs/2021/09/11/deces-d-un-joueur-de-foot-apres-un-match-ses-coequipiers-ont-tout-tente-pour-le-sauver
25 Sep 21Guillermo Arias31Camaguán FCIn the quarterfinals of the third division tournament Arias collapsed on the field and died of cardiac arrest. Wikipedia List
1 Oct 21Bruno Stein15FC An der Fahner HöheYoung goalkeeper and amateur angler Bruno Stein from FC An der Fahner Höhe passed away at the age of 15. Wikipedia List
3 Oct 21Nils de Wolf27Belgian football club White Star SombekeSuffered a heart attack after playing against the Verrebroek. Underwent CPR using a defibrillator, but died at the hospital three days later.  – https://new.in-24.com/sport/soccer/215813.html
4 Oct 21Alexander Siegfried42VfB Moschendorf GermanyCollapsed suddenly and died. – https://www.anpfiff.info/sites/cms/artikel.aspx?SK=10&Btr=95991&Rub=390
8 Oct 21Benoît Sabard49SC MassayWith 20 minutes to go before the end of the game, Benoît collapsed. Wikipedia List
9 Oct 21Benjamin Taft31Captain of SC GroßschwarzenloheCollapsed from a heart attack after a game and died. https://www.sc-grossschwarzenlohe.de/wir-trauern-um-benjamin-taft/
15 Oct 21Christophe Ramassamy54AS Saint YvesChristophe Ramassamy, a 54-year-old footballer, suffered a fatal heart attack. Barely after 20 minutes of play, he collapsed on the pitch. The emergency services could do nothing to revive him, Wikipedia List
17 Oct 21Joao Santos Alankar38FC Bruski BrazilSudden cardiac arrest in Blumenau in the Santa Catarina Championship and died. https://www.world-today-news.com/former-brusque-player-dies-after-suffering-a-heart-attack-during-game/
29 Oct 21Mohammad Islam30Raqiz, PakistanRaqiz were playing Millat in the Balochistan provincial commissioner’s cup tournament in Chaman. He collapsed during the game due to a heart attack and died on the way to hospital –  https://www.gurualpha.com/news/players-die-of-heart-attack-during-football-match/
7 Nov 21Neslon Solano21March1 Club St Antonio, ParaguayMarch1 club in Candida Achucarro neighbourhood of San Antonio in Paraguay. Solano played the first half then was taken off for the 2nd but went out to celebrate on the pitch with his team mates at the end of the game when he collapsed. He was taken to Nemby Hospital where he died – https://www.abc.com.py/nacionales

Le tableau suivant indique le nombre total de décès masculins par match de football à caractère cardiovasculaire par an.

Les données contenues dans le tableau ont été obtenues à partir des sources suivantes : –

Les footballeurs professionnels meurent de problèmes cardio-vasculaires pendant les matchs à 278% du taux annuel normal (22/7,92 = 2,78 = 278%) / 178% de plus que le taux annuel normal de décès cardio-vasculaires masculins pendant les matchs de football.

Cela ne signifie pas que le taux global de décès cardiaques est 278% plus élevé que la normale. Car nous ne soumettons pas tous notre corps aux rigueurs des matchs de football professionnels.

8,9 millions de décès sur 55,4 millions dans le monde en 2019 étaient dus à des maladies cardiaques. Cela représente 16 % de l’ensemble des décès. Donc, si les décès dus aux maladies cardiaques augmentaient de 178 % dans tous les groupes d’âge et toutes les classes d’activité dans le monde, le nombre total de décès (surmortalité) augmenterait de 28,5 % et 15,8 millions de personnes supplémentaires seraient tuées.

Le Royaume-Uni connaît actuellement une surmortalité de 17% selon les derniers chiffres de l’ONS pour la semaine 46 du 13 au 19 novembre. Mais le fait que les non-footballeurs ne meurent pas de crises cardiaques au même rythme que les footballeurs (et autres athlètes) n’est pas un réconfort.

Cela s’explique par le fait que nous avons tous le même muscle cardiaque. C’est juste que les personnes plus inactives n’utilisent pas tout leur muscle cardiaque et ne se heurtent donc pas à un mur de briques et ne s’effondrent pas aussi rapidement. Les athlètes cardio à haute intensité sont les canaris dans la mine de charbon pour nous, les coachs.

Ce qui leur arrive très rapidement nous arrivera plus lentement. Ils meurent aujourd’hui à 278 % du taux normal, alors que nous mourrons demain à 278 % du taux normal, car le muscle cardiaque ne récupère pas après avoir été endommagé.

Si un vaccin tue un athlète en quelques mois, il est fort probable qu’il tuera une « patate de canapé » en quelques années. Surtout s’ils acceptent l’offre de rappels incessants.

Les médias ne peuvent pas cacher la mort d’un footballeur professionnel pendant un match, pas plus qu’un service de statistiques gouvernemental corrompu ne peut le ressusciter. Ces décès constituent l’ensemble de données le plus précis et le plus ouvert dont nous disposons. Nous devons donc leur accorder une attention toute particulière.

Ils sont la partie visible de l’iceberg de la mortalité due aux vaccins. Les athlètes demandent autant qu’il est possible de demander à leur cœur. Le jour où leur cœur ne peut plus répondre arrive donc beaucoup plus tôt pour eux que pour nous. Mais les vaccins se comportent exactement de la même manière dans tous les muscles cardiaques.

Le récent article de l’American Heart Association présenté dans un discours du Dr Steven Gundry à l’American Heart Association à Boston du 12 au 14 novembre a révélé que les vaccins à ARNm font plus que doubler le risque de souffrir d’une crise cardiaque sur 5 ans, tel que mesuré par divers marqueurs inflammatoires.

Une nouvelle étude portant sur 566 patients ayant reçu les vaccins Pfizer ou Moderna montre que les signes de dommages cardiovasculaires sont montés en flèche après la deuxième injection. Le risque de crise cardiaque ou d’autres problèmes coronaires graves a plus que doublé plusieurs mois après l’administration des vaccins, d’après l’évolution des marqueurs d’inflammation et de lésions cellulaires.

Les patients avaient un risque sur quatre de problèmes graves après les vaccins, contre un sur neuf avant. Leur risque de crise cardiaque à 5 ans est passé de 11 à 25 % grâce aux vaccins (soit une augmentation de 227 %).

Le Dr Steven Gundry, médecin du Nebraska et chirurgien cardiaque à la retraite, a présenté ces résultats lors des sessions scientifiques de la conférence annuelle de l’American Heart Association, qui s’est tenue à Boston du 12 au 14 novembre. Un résumé de son article a été publié le 8 novembre dans Circulation, la revue scientifique de l’AHA.

https://www.opindia.com/2021/11/mrna-covid-19-vaccines-increase-possibility-of-coronary-diseases-study/amp/
https://www.ahajournals.org/doi/abs/10.1161/circ.144.suppl_1.10712?s=09

Ce n’est pas la seule étude à avoir trouvé ce résultat. Selon le Dr Aseem Malhotra, cardiologue britannique, un dénonciateur du département de cardiologie d’une prestigieuse institution britannique l’a contacté pour l’informer que des recherches effectuées par ce département avaient abouti à des résultats similaires. Le dénonciateur a dit au Dr Malhotra qu’ils ont trouvé des liens entre l’inflammation des artères coronaires et les vaccins ARNm des études d’imagerie.

Cependant, les chercheurs ont décidé de ne pas publier leurs résultats, car ils craignent de perdre de l’argent de l’industrie pharmaceutique, a allégué le médecin sur GB News. Il a ajouté que le chercheur dénonciateur était très contrarié par cette décision. Le Dr Aseem Malhotra a également déclaré que les informations provenant de la communauté des cardiologues au Royaume-Uni ont montré qu’il y a eu une augmentation substantielle des décès liés à la cardiologie dans le pays, et qu’il est nécessaire d’étudier le lien avec les vaccins Covid-19.

Bien que ces résultats soient récents, il est possible que les développeurs de vaccins à ARNm, en particulier Pfizer, étaient déjà au courant de ces effets possibles de leurs vaccins. Le géant pharmaceutique a cherché à obtenir l’immunité de toute action contre tout effet indésirable futur de son vaccin.

La société a même demandé à plusieurs pays de mettre en garantie des actifs souverains, y compris des bases militaires et des réserves des banques fédérales, pour couvrir d’éventuels frais de justice futurs découlant d’effets indésirables du vaccin. Pfizer a mis en garantie le Trométhamine (Tris), un réducteur d’acide sanguin utilisé pour stabiliser les personnes victimes de crises cardiaques.

Main Stream TV News a enfin couvert les dangers des vaccins Covid-19 – Covid : Report reveals increase in risk of heart attack following the mRNA COVID vaccine – vidéo de l’article de GBNews sur le Alex Phillips Show.

Le Dr John Campbell montre que le Dr Gundry testait ses patients cardiaques depuis 8 ans de cette manière. Il n’a donc pas fabriqué un essai clinique dans le but d’obtenir un résultat souhaité. Ses données provenaient simplement de ses opérations de routine. En effet, son travail consiste à protéger ses patients du risque de crise cardiaque. Il ne voulait pas que ce risque soit plus que doublé.

Le Dr Campbell dit que nous avons vraiment besoin d’une imagerie IRM des lésions vasculaires pour confirmer les résultats – https://www.youtube.com/watch?v=LEBGl8MVE-c . Le Dr Malhotra affirme que les données d’imagerie existent mais que les médecins qui les détiennent ont voté contre leur publication, afin de préserver l’accès à l’argent des compagnies pharmaceutiques.

Les essais de phase I-II-III de Pfizer ont révélé un taux de mortalité cardiovasculaire deux fois plus élevé dans le groupe vacciné que dans le groupe non vacciné – au cours de la période de 6 mois qui suit le deuxième Jab – https://dailyexpose.uk/2021/11/13/pfizer-trial-data-suggests-covid-19-vaccine-causes-aids/.

Donc toutes ces données disent la même chose. Twitter a maintenant mis un avertissement sur l’étude de l’American Heart Association (comme si Twitter était en position de le faire). Ils devraient accepter la position de l’American Heart Association telle quelle et la faire respecter comme ils le font avec le CDC, la FDA ou tout autre département marketing de Pfizer Inc.

Mais c’est la politique qui est en jeu ici. Nous ne verrons peut-être jamais l’article complet qui a déjà été donné. Parce que ce document est de la dynamite. Il prouve médicalement que les vaccins ARNm font plus que doubler vos chances de subir une crise cardiaque sur 5 ans. Alors que les données irrépressibles des matchs de football montrent qu’ils font plus que tripler les taux réels de crise cardiaque chez les athlètes professionnels vaccinés (et les triplent presque chez les athlètes professionnels en tant que groupe).

Le conseil de Sage à tout athlète professionnel qui a pris le vaccin pourrait être de prendre un congé sabbatique de 6 mois, de manger du poisson toute la journée et de ne plus prendre de vaccin. Ainsi, vous ne feriez que doubler vos risques de crise cardiaque en 5 ans au lieu de les tripler chaque année.

Résumé :
Si vous combinez –

L’étude clinique de 8 ans du Dr Steven Gundry présentée à l’American Heart Association à Boston, qui montre que les personnes vaccinées voient leur risque cardiovasculaire augmenter de 127 %.
le témoignage des dénonciateurs remis au Dr Malhotra
L’analyse du Dr Campbell qui exige des scanners IRM pour confirmer les résultats du Dr Gundry, scanners qui existent selon le dénonciateur du Dr Malhotra.
L’augmentation de 178 % des décès cardio-vasculaires chez les footballeurs cette année par rapport à la moyenne sur 12 ans, alors que beaucoup n’ont même pas été vaccinés. Le véritable danger pour les joueurs vaccinés est donc beaucoup plus élevé.
Le rapport de 2:1 entre les décès cardiovasculaires constatés chez les personnes vaccinées et les personnes non vaccinées lors de l’essai clinique initial du vaccin par Pfizer.
Les augmentations totalement inacceptables et pourtant admises des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, des myocardites et des péricardites chez des enfants qui jusqu’à présent ne souffraient pas de tels malaises.
L’ajout de la Trométhamine, un médicament contre les crises cardiaques, aux vaccins Pfizer administrés aux enfants.
On est alors amené à la conclusion inéluctable que les vaccins à ARNm font plus que doubler le risque d’infarctus chez les sédentaires et plus que tripler le taux d’infarctus chez les sportifs (puisque beaucoup restent sagement non vaccinés).

Si l’on ajoute à cela la réduction de l’efficacité du système immunitaire des vaccinés, largement documentée, qui suggère que les personnes entièrement vaccinées développent une nouvelle forme de syndrome d’immunodéficience acquise induite par le vaccin, on obtient un charmant petit cocktail qui a à peu près autant de chances de prolonger votre vie qu’une forte dose de Midazolam.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s