Un rapport démontre que les personnes entièrement vaccinées représentent 9 décès sur 10 dans la catégorie Covid-19 au cours des 4 derniers mois

Si quelqu’un vous avait dit en 2019 que, dans un avenir proche, les grands titres des journaux seraient dominés pendant plusieurs jours par la nouvelle que le gouvernement britannique a organisé une fête de Noël, vous auriez très probablement pensé qu’il était plutôt bizarre. Mais nous y sommes.

Cependant, alors que les médias grand public vous font parler de qui a reçu quoi lors du « Père Noël secret » qui s’est déroulé au 10 Downing Street en décembre 2020, ils ont réussi à vous distraire du fait que le gouvernement britannique fait lentement bouillir la nation une fois de plus en réintroduisant des restrictions au compte-gouttes, semaine après semaine, en réponse à une nouvelle variante présumée qui n’a pas encore fait de victimes. Le Royaume-Uni finira par se retrouver enfermé sans que personne ne s’en rende compte.

Mais ce dont ils ont également réussi à vous distraire, ce sont les dernières données de Public Health Data qui montrent qu’au cours des quatre derniers mois, la population ayant subi une double/triple piqûre a représenté 6 cas de Covid-19 sur 10, 7 hospitalisations de Covid-19 sur 10 et 9 décès de Covid-19 sur 10.

Public Health Scotland (PHS) publie un rapport hebdomadaire contenant des statistiques sur les cas de Covid-19, les hospitalisations et les décès par statut vaccinal. Le dernier rapport a été publié le mercredi 8 décembre, contenant des données sur les cas et les hospitalisations entre le 6 nov. 21 et le 3 déc. 21, et des données sur les décès entre le 30 oct. 21 et le 26 nov. 21.

Le dernier rapport confirme qu’au cours des quatre semaines les plus récentes, il y a eu 76 677 cas de Covid-19, 1 735 hospitalisations de Covid-19 et 435 décès de Covid-19.

Parmi ceux-ci, la population vaccinée représentait 47 835 cas (62%), 1 226 hospitalisations (71%) et 371 décès (85%), ce qui peut être confirmé en lisant le dernier rapport qui se trouve ici, page 44 pour les cas, page 50 pour les hospitalisations et page 56 pour les décès.

Mais il ne s’agit pas d’un phénomène nouveau qui se produit soudainement à cause de la variante Omicron, dont on fait une publicité excessive. Le Dr Hilary peut vous dire que 90 % des personnes hospitalisées pour Covid-19 ne sont pas vaccinées, tout en admirant son propre reflet dans l’objectif de la caméra de l’émission de Lorraine Kelly sur ITV.

Mais le Dr Hilary est un menteur car les données officielles montrent que les personnes entièrement vaccinées représentent la grande majorité des cas, des hospitalisations et des décès depuis des mois, et nous pouvons vous le prouver…

Nous avons compilé l’analyse suivante en utilisant les données officielles contenues dans les rapports statistiques Covid-19 de Public Health Scotland, depuis la dernière édition publiée le 8 décembre, jusqu’à l’édition publiée le 18 août, et ils peuvent tous être trouvés ici.

Cas Covid-19

Le tableau 13 du dernier rapport montre le nombre de cas de Covid-19 par statut vaccinal en Ecosse. Le tableau peut avoir été attribué à un nombre différent dans les rapports précédents publiés par le PHS, mais le tableau suivant montre les cas par statut vaccinal sur une période de 16 semaines du 14 août 21 au 03 décembre 21.

Le graphique montre qu’en août et début septembre, la population non vaccinée représentait la majorité des cas de Covid-19.

Cependant, en associant la population partiellement vaccinée et la population vaccinée avec 2/3 de dose, nous constatons que la population vaccinée est en fait à l’origine de la majorité des cas depuis le 14 août.

Ces données à elles seules mettent fin au mythe selon lequel il est égoïste de ne pas se faire vacciner, car il est clair que les vaccins ne préviennent pas l’infection ou la transmission. On peut donc se demander pourquoi l’Écosse a introduit le passeport-vaccin, et pourquoi Boris Johnson est sur le point de l’introduire en Angleterre.

Le graphique ci-dessus montre le nombre cumulé de cas par statut vaccinal entre le 14 août 21 et le 3 décembre 21 et montre très clairement que les personnes entièrement vaccinées représentent la majorité des cas depuis le mois d’août.

Ce qui ressort de ce tableau, c’est que jusqu’à la semaine du 9 octobre, les personnes non vaccinées représentaient la majorité des cas. Cependant, depuis cette semaine, un changement s’est produit, les personnes entièrement vaccinées prenant la tête et atteignant 181 580 cas confirmés au 3 décembre.

Si l’on inclut les 37 383 cas confirmés parmi les personnes partiellement vaccinées au cours de cette période, le nombre total de cas parmi la population vaccinée s’élève à 218 963.

Le nombre de cas parmi la population non vaccinée pendant cette période de 16 semaines s’élève à 156 282, bien que ce groupe comprenne des enfants qui ne peuvent pas être vaccinés et qui ont représenté une grande partie des cas depuis le début de la prétendue pandémie.

Hospitalisations de type Covid-19

Le tableau 14 du dernier rapport montre le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 par statut vaccinal en Ecosse. Il se peut que le tableau ait été attribué à un nombre différent dans les rapports précédents publiés par le PHS, mais le tableau suivant montre les hospitalisations par statut vaccinal sur une période de 16 semaines allant du 14 août 21 au 03 décembre 21.

Nous n’en avons pas cru nos yeux quand nous avons vu que les données officielles montrent que la population vaccinée est responsable de 7 hospitalisations sur 10 depuis août 2021. Parce que le Dr Hilary, qui n’a absolument aucun conflit d’intérêts (bien qu’il ait récemment publié un livre sur une pandémie et qu’il soit directeur de la société Meditate qui collabore avec un certain M. Bill Gates), a déclaré à la télévision nationale que « 90 % des personnes hospitalisées pour Covid-19 ne sont pas vaccinées ».

Eh bien, on dirait que c’est la dernière fois que nous comptons obtenir des informations fiables d’un médecin de la télévision qui a déclaré en juin 2021 que « En tant que médecin, je dois poser la question suivante : les vacances sont-elles vraiment importantes et essentielles dans une pandémie mondiale ? Ce n’est vraiment pas le cas. C’est un luxe. C’est quelque chose dont on peut se passer pour préserver la vie. »

Mais il a ensuite déclaré ce qui suit quelques jours plus tard, une fois que les médias ont appris qu’il allait partir en croisière plus tard cette année :

« Plus tard dans l’année, je participerai à une croisière nationale dans les eaux britanniques, qui restera en mer pendant toute la durée de la croisière et ne fera pas d’escale dans un port britannique, ni même à l’étranger. Elle part de Southampton et y retourne sans s’arrêter. »

Mais hé-ho. On vit et on apprend.

Le graphique ci-dessus montre le nombre cumulé d’hospitalisations par statut vaccinal entre le 14 août 21 et le 03 décembre 21, et montre à quel point la situation est mauvaise pour la population vaccinée par rapport à la population non vaccinée.

Entre le 14 août et le 3 décembre 2003, la population non vaccinée a été à l’origine de 2 737 hospitalisations liées au virus Covid-19. Mais la population vaccinée a représenté plus du double de ce chiffre, avec 6 612 hospitalisations. Cela signifie que la population vaccinée a été à l’origine de 71 % des hospitalisations liées au Covid-19 depuis août 2021.

Décès dus au Covid-19

Le tableau 15 du dernier rapport indique le nombre de décès dus au Covid-19 par statut vaccinal en Écosse. Il se peut que le tableau ait été attribué à un nombre différent dans les rapports précédents publiés par le PHS, mais le tableau suivant montre les décès par statut vaccinal sur une période de 16 semaines allant du 07 août 21 au 26 novembre 21.

Le graphique ci-dessus prouve que la population vaccinée est à l’origine de la majorité des décès dus au Covid-19 chaque semaine depuis le début du mois d’août 2021, et que la situation s’est vraiment aggravée en septembre 2021.

Le nombre le plus élevé de décès dus au Covid-19 en une seule semaine parmi la population vaccinée a été de 129, alors que le nombre le plus élevé de décès dus au Covid-19 parmi la population non vaccinée en une seule semaine a été de 29 seulement. Cela représente une différence de 345 %.

Le graphique ci-dessus montre le nombre cumulé de décès par statut vaccinal entre le 7 août 21 et le 26 novembre 21 et montre clairement qu’il s’agit d’une pandémie de personnes entièrement vaccinées.

Entre le 7 août 21 et le 26 novembre 21, 247 décès dus au virus Covid-19 ont été enregistrés parmi la population non vaccinée en Écosse, contre 1 382 décès parmi la population vaccinée au cours de la même période. Cela représente une différence de 460 %.

Les vaccins sont-ils efficaces ?

Les données officielles montrent que la population vaccinée a représenté 58 % des cas, 71 % des hospitalisations et 85 % des décès au cours des 16 dernières semaines.

Il est clair que les vaccins ne préviennent pas l’infection ou la transmission, mais ils sont censés réduire le risque d’hospitalisation et de décès. Toutefois, si tel était le cas, ne devrions-nous pas voir un graphique ressemblant davantage à celui-ci ?

Alors pourquoi ne le faisons-nous pas ?

Eh bien, les données suggèrent que les vaccins aggravent en fait l’état des personnes vaccinées une fois exposées au prétendu virus Covid-19. Il suffit de regarder les taux de létalité pour s’en rendre compte.

Le taux de létalité parmi la population non vaccinée au cours des quatre derniers mois est de 0,15 % (247 décès / 156 282 cas x 100).

Mais le taux de létalité au sein de la population entièrement vaccinée au cours des quatre derniers mois est de 0,76 % (1 382 décès / 181 580 cas x 100).

Cela signifie que la population entièrement vaccinée a 407 % plus de chances de mourir après avoir été exposée au Covid-19 que la population non vaccinée, au lieu des 95 % de chances de mourir en moins qui sont censés être induits par les vaccins.

Maintenant que vous savez que la population ayant reçu une double ou une triple injection est responsable de 6 cas sur 10, de 7 hospitalisations sur 10 et de 9 décès sur 10 au cours des 4 derniers mois, et que les gouvernements se moque de vous depuis au moins Noël 2020, allez-vous les laisser vous priver de votre liberté une fois de plus en réponse à une prétendue variante qui n’a jusqu’à présent causé aucun décès, ou allez-vous vous lever, continuer à vivre et dire « non » cette fois-ci ?

Parce que cela ne s’arrêtera pas tant que nous ne le dirons pas tous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s