Une infirmière de Louisiane tire la sonnette d’alarme : « Nous avons eu plus d’enfants qui sont morts à cause du vaccin COVID que du COVID lui-même »

Collette Martin, infirmière en exercice depuis dix-sept ans, s’est exprimée lors d’une audience du ministère de la Santé et des Affaires sociales de Louisiane au début du mois sur ce qu’elle a vu dans le système hospitalier pendant la pandémie de COVID.

Collette dit qu’elle et ses collègues ont été témoins de réactions « terrifiantes » aux injections de COVID, mais que leurs préoccupations concernant les vaccins sont ignorées et rejetées.

Mme Collette ajoute que les bases de données de rapports sur les vaccins, comme VAERS, sont si peu utilisées que la plupart des médecins et des infirmières ne savent même pas qu’elles existent, et encore moins comment faire un rapport.

« La majorité de nos infirmières, de nos responsables des soins infirmiers et de certains médecins ne savent même pas ce qu’est VAERS. J’ai parlé à nos chefs de service de médecine et à d’autres infirmières pour savoir pourquoi nous ne signalons pas les cas au VAERS, et la réponse la plus courante est : « Qu’est-ce que le VAERS ? ».

Comme si cela n’était pas déjà assez mauvais, elle a ensuite déclaré qu’aucun des hôpitaux ne rapporte de données, ce qui signifie que même si quelqu’un enquêtait, il n’y aurait pas de données pour enquêter.

« Ce n’est pas seulement là où je travaille. Je connais beaucoup d’infirmières, d’amis et d’autres hôpitaux locaux du sud-est de la Louisiane qui disent la même chose. »

Cependant, ce qu’elle dit des effets potentiels à long terme des vaccins est choquant.

« Nous ne voyons pas seulement de graves réactions aiguës [à court terme] avec ce vaccin, mais nous n’avons aucune idée des réactions à long terme. Cancers, [troubles] auto-immuns, infertilité. Nous ne savons tout simplement pas.

Nous sommes potentiellement en train de sacrifier nos enfants par peur de peut-être mourir, de tomber malade d’un virus, un virus dont le taux de survie est de 99%. »

Collete conclut en disant que ces effets secondaires du vaccin sont dissimulés comme étant causés par la nouvelle variante.

« A l’heure actuelle, nous avons plus d’enfants qui sont morts à cause du vaccin COVID que du COVID lui-même. Et le ministère de la Santé affirme que la nouvelle variante a tous les effets secondaires des réactions au vaccin que nous observons actuellement.

C’est exaspérant, et je ne comprends pas pourquoi plus de gens ne le voient pas. Je pense qu’ils le voient, mais ils ont peur de parler et, pire encore, d’être licenciés. »

Regardez son témoignage complet ici :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s