Les tests PCR ont rempli leur rôle dans la « crise » du covid, ils sont maintenant annulés – partout

Le 7 juillet 2021, le CDC a mis à jour son « Mode d’emploi » des tests RT-PCR Covid. C’est la date exacte à laquelle les CDC ont notifié aux laboratoires cliniques et aux sites d’essai effectuant des tests Covid le retrait de l’autorisation d’utilisation d’urgence (« EUA ») à partir du 31 décembre 2021 et le début d’une transition vers un autre test Covid autorisé par la FDA.

La page 40 du mode d’emploi du test PCR indique (c’est nous qui soulignons) :

 » Étant donné qu’aucun isolat quantifié du virus 2019-nCoV n’était disponible pour une utilisation par les CDC au moment où le test a été développé et où cette étude a été menée, les tests conçus pour la détection de l’ARN du 2019-nCoV ont été testés avec des stocks caractérisés d’ARN complet transcrit in vitro (gène N ; accession GenBank : MN908947.2) de titre connu (copies d’ARN/µL) dopés dans un diluant constitué d’une suspension de cellules humaines A549 et d’un milieu de transport viral (VTM) pour imiter l’échantillon clinique. « 

<iframe width="560" height="315" src="https://videopress.com/embed/W5dzCqeg" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
<script src="https://videopress.com/videopress-iframe.js"></script>

Après presque deux ans d’utilisation incorrecte et frauduleuse du test PCR, il semble qu’il y ait une campagne gouvernementale mondiale pour mettre fin à son utilisation. En voici quelques exemples :

« Les Canadiens qui ont cherché à obtenir un test PCR COVID-19 ces derniers jours ont pu être confrontés à de longues files d’attente dans les centres de dépistage et à une pénurie de créneaux de rendez-vous, la demande ayant augmenté dans le contexte de la propagation de la variante Omicron. » – CTV News, 26 décembre 2021

« Des changements ont été apportés aux directives relatives au test PCR dans un contexte de demande record [en Irlande du Nord]. L’Agence de santé publique a déclaré qu’elle avait publié de nouveaux protocoles pour aider à assurer ‘la prestation continue et ciblée du service’. » – Belfast Telegraph, 29 décembre 2021

« Une pénurie généralisée de tests PCR dans l’ensemble des nations décentralisées était due à une erreur administrative, a déclaré le Premier ministre écossais. » – Belfast Telegraph, 29 décembre 2021

« Les personnes asymptomatiques dont le test est positif au Pays de Galles ne sont plus tenues de subir un test PCR. » – ITV, 5 janvier 2021

« A partir d’aujourd’hui, les personnes du NI qui obtiennent un test de flux latéral positif doivent présumer qu’elles ont Covid-19 et qu’elles sont infectieuses – un test PCR ne sera plus nécessaire pour confirmer le résultat. » – 4NI, 5 janvier 2022

« Boris supprime les règles supplémentaires relatives aux tests Covid afin d’empêcher Omicron de paralyser l’économie … Et les personnes testées positives après un test de flux latéral n’ont pas besoin d’une confirmation par PCR. » – Daily Express, 6 janvier 2022

« La nécessité des tests PCR a maintenant changé [en Écosse] dans le but de soulager la pression dans les centres de test et les laboratoires. » – Daily Record, 6 janvier 2022

« Les Australiens ne sont plus obligés de passer un test PCR pour confirmer leur résultat positif au COVID. » – ABC Net, 6 janvier 2022

Une trace de 20 ans de demandes de brevets concernant le virus responsable du Covid-19 prouve qu’il n’est ni nouveau ni le résultat d’un saut de l’animal à l’homme. En juillet 2021, un dossier de preuves étayant ces affirmations a été présenté par le Dr David Martin au comité d’enquête international Corona. La première épidémie de SRAS à la fin de l’année 2001 « a donné lieu à un dépôt de brevet « très problématique » en avril 2003 par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Ce brevet portait sur la séquence complète du gène du SRAS et sur une série de brevets dérivés couvrant les moyens de détection, y compris le test PCR [largement utilisé aujourd’hui pour diagnostiquer les cas d’infection par le CoV-2 du SRAS] », écrit The Conservative Woman.

« Les gens devraient se rappeler que toutes les données sur les cas de « covid » sont basées sur des tests PCR et antigènes qui n’ont aucun sens. Ils donnent des résultats positifs pour ceux qui ont une grippe normale, qui a exactement la même symptomatologie que ce qu’ils appellent Covid19. Cette confusion est claire comme de l’eau de roche et doit être signalée à tout le monde. Nous devons poursuivre en justice les gouvernements du monde entier pour n’avoir effectué aucune analyse risques-bénéfices, pour avoir perpétré une fraude sur le public et pour avoir restreint les droits de l’homme fondamentaux au même titre que l’époque nazie et soviétique », a posté Robin Monotti sur Telegram le 31 décembre 2021.

Autres ressources :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s