Nouvelle étude : Le risque d’admission en soins intensifs ou de décès est 83 % moins élevé avec Omicron qu’avec Delta

Selon une nouvelle étude, le risque de se retrouver à l’unité de soins intensifs ou de mourir à cause de la variante Omicron du SRAS-CoV-2, qui cause la COVID-19, est inférieur de 83 % à celui de la souche Delta.

En outre, le risque d’hospitalisation ou de décès pour une infection Omicron est inférieur de 65 % à celui de la souche Delta, selon l’étude canadienne.

Malgré cette bonne nouvelle apparente, les chercheurs ont tout de même émis un avertissement. « Bien que la gravité soit susceptible d’être réduite, le nombre absolu d’hospitalisations et l’impact sur le système de santé peuvent néanmoins être importants en raison de la transmissibilité accrue d’Omicron. »

« Néanmoins, Omicron semble démontrer une sévérité de la maladie plus faible pour les individus vaccinés et non vaccinés. Bien que la gravité soit probablement réduite, le nombre absolu d’hospitalisations et l’impact sur le système de soins de santé sont susceptibles d’être importants en raison du grand nombre d’infections par Omicron », indique l’étude.

L’étude canadienne reflète les conclusions des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Le taux d’hospitalisations d’Américains atteints du COVID-19 a chuté de 50 % dans le cadre de la nouvelle variante Omicron par rapport aux records enregistrés il y a un an, selon les nouvelles données des CDC.

Même si le nombre de cas a plus que triplé depuis l’apparition de la variante Omicron aux alentours de Thanksgiving – en début de semaine, plus d’un million de nouveaux cas ont été diagnostiqués en une seule journée – seulement 3 % des personnes atteintes du virus sont hospitalisées, selon les données des CDC.

Ce taux est inférieur à la moitié des 6,5 % de cas qui ont nécessité une hospitalisation il y a exactement un an, lorsque le nombre moyen de cas quotidiens était d’environ 250 000, selon les données. Les décès dus au virus représentent moins d’un tiers de ce qui a été enregistré en janvier dernier, soit environ 1 200 par jour, ce qui est bien inférieur au record de 3 400 enregistré il y a un an, selon les données des CDC.

Selon les CDC, la variante Omicron du SRAS-CoV-2 est à l’origine de presque tous les nouveaux cas de virus qui frappent les États-Unis.

La nouvelle souche représentait 95,4 % des cas COVID-19 séquencés au cours de la semaine se terminant le jour de l’An, alors que la variante Delta, autrefois dominante, ne représentait que 4,6 % des cas séquencés, selon les CDC.

Omicron a pris le dessus en quelques semaines seulement. Au début du mois de décembre, la variante représentait moins de 1 % des cas séquencés, la variante Delta représentant 99 % d’entre eux. Au cours de la semaine se terminant le jour de Noël, les CDC ont estimé que la variante représentait 58,6 % de tous les nouveaux cas.

Bien que les données relatives à cette variante à évolution rapide soient encore à l’étude, certains chercheurs estiment que la prise de contrôle d’Omicron pourrait être une bonne nouvelle.

Des scientifiques de l’Africa Health Research Institute de Durban ont récemment mené une petite étude qui a révélé que les personnes infectées par Omicron – et surtout celles qui ont été entièrement vaccinées – ont développé une plus grande immunité contre Delta.

« La recherche, qui n’a pas encore fait l’objet d’un examen par les pairs, a porté sur 15 patients vaccinés et non vaccinés contre Omicron en Afrique du Sud, selon Bloomberg News, qui précise que deux d’entre eux ont été exclus parce qu’ils n’ont pas neutralisé Omicron de manière détectable », rapporte le New York Post. « Les auteurs, dirigés par Alex Sigal et Khadija Khan, ont constaté que si la neutralisation d’Omicron était multipliée par 14 dans les 14 jours suivant le recrutement, la neutralisation de la variante Delta était également multipliée par 4,4. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s