Boris Johnson n’a pas seulement menti sur les partys, il a également menti sur le fait que 90 % des patients de l’unité de soins intensifs Covid-19 n’étaient pas vaccinés

Plus d’une centaine de membres du personnel de Downing Street ont été invités à une fête de rupture de la confidentialité dans le jardin du 10ème étage et ont reçu l’ordre d' »apporter leur propre alcool », selon un courriel qui a fait l’objet d’une fuite.

Cette révélation fait peser une nouvelle pression sur Boris Johnson, qui a refusé de dire s’il était présent.

Interrogé sur l’événement – suite aux allégations de Dominic Cummings la semaine dernière – M. Johnson a refusé de dire s’il avait assisté à la fête du 20 mai, insistant sur le fait que Sue Gray, le haut fonctionnaire chargé d’enquêter sur les infractions au règlement en diverses occasions, se penchait sur la question.

« Tout cela, comme vous le savez, fait l’objet d’une enquête en bonne et due forme par Sue Gray », a-t-il déclaré. Pressé sur le sujet, il a répété : « Tout cela fait l’objet d’une enquête par Sue Gray ». Le No 10 a également démenti les informations selon lesquelles M. Reynolds serait démis de ses fonctions actuelles.

Mais les mensonges sur les partis ne sont pas la seule chose avec laquelle le Premier ministre du Royaume-Uni a trompé le public britannique récemment.

Un certain nombre de médias ont affirmé que les unités de soins intensifs du Royaume-Uni se remplissent de patients non vaccinés atteints du virus Covid-19.

Le premier ministre, Boris Johnson, a donc exhorté les gens à se faire vacciner pour réduire la pression sur les hôpitaux. Il a déclaré que des médecins lui avaient dit que « jusqu’à 90 % des patients atteints de covid-19 en soins intensifs n’avaient pas reçu de rappel de vaccination. »

Mais les médias grand public et le Premier ministre du Royaume-Uni vous mentent tous les deux.

L’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) publie un rapport hebdomadaire de « surveillance des vaccins » contenant des statistiques sur les cas de Covid-19, les hospitalisations et les décès par statut vaccinal en Angleterre sur une période de quatre semaines.

Leur dernier rapport – ‘Covid-19 Vaccine Surveillance Report – 2022 – Week 1′ – a été publié le jeudi 6 janvier 2022, et il montre que la grande majorité des cas de Covid-19, des hospitalisations et des décès survenus entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22 concernaient la population triplement/doublement vaccinée.

Source – Page 38

Le nombre total de cas par statut vaccinal, tel que confirmé par le tableau 10 du rapport UKHSA Week 51 Vaccine Surveillance entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22, est le suivant

Population non vaccinée = 857 245 personnes
Population partiellement vaccinée = 163 826 cas
Population triplement/doublement vaccinée = 1 663 628 cas.

Cela signifie que la population vaccinée représentait 68% des cas de Covid-19 entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22, tandis que la population non vaccinée représentait 32%.

Il s’agit d’une augmentation considérable par rapport au nombre de cas enregistrés un mois plus tôt, entre le 15 novembre et le 12 décembre, où la population vaccinée représentait 59 % des cas, contre 49 % pour la population non vaccinée.

Le nombre de cas parmi la population non vaccinée était environ deux fois moins élevé pendant cette période de quatre semaines que pendant la période de quatre semaines la plus récente, tandis que les cas parmi la population vaccinée étaient environ trois fois moins nombreux.

Malheureusement, le dernier rapport de l’UKHSA montre également qu’en dépit du fait que la campagne de rappel était en bonne voie, la grande majorité des hospitalisations liées à la maladie de Covid-19 concernaient également la population entièrement vaccinée entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22.

Source – Page 39

Le nombre total d’hospitalisations par statut vaccinal pour tous les groupes d’âge entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22, tel que confirmé par le tableau 11 du rapport de l’UKHSA, est le suivant

Population non vaccinée = 4 056
Population partiellement vaccinée = 508
Population triplement/doublement vaccinée = 5 283

Cela signifie que la population vaccinée a représenté 59% des hospitalisations liées au Covid-19 entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22, tandis que les non-vaccinés n’ont représenté que 41%.

Mais une fois encore, la différence entre les vaccinés et les non-vaccinés s’accentue lorsqu’il s’agit de décès prétendument liés au Covid-19.

Source – Page 41

Le nombre total de décès présumés liés au Covid-19, par statut vaccinal, entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22, tel que confirmé par le tableau 12b du rapport de l’UKHSA, est le suivant

population non vaccinée = 928 décès
Population partiellement vaccinée = 130 décès
Population triplement/doublement vaccinée = 2 621 décès.

Cela signifie que la population vaccinée a représenté 75 % des décès dus au Covid-19 entre le 6 décembre 21 et le 2 janvier 22, alors que la population non vaccinée n’en a représenté que 25 %.

Alors que la population vaccinée représente 7 cas de Covid-19 sur 10, 6 hospitalisations de Covid-19 sur 10 et 8 décès de Covid-19 sur 10, croyez-vous vraiment le Premier ministre du Royaume-Uni et les médias grand public lorsqu’ils vous disent que 90 % des personnes en soins intensifs atteintes de Covid-19 ne sont pas vaccinées ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s