Trois joueurs abandonnent l’Open d’Australie en raison de problèmes de poitrine, tandis que Djokovic attend son sort

L’enjeu est de taille pour les organisateurs qui ont gardé la star du tennis Novak Djokovic comme prisonnier selon ses parents. Le joueur a remporté le tournoi neuf fois, dont les trois dernières années, et est actuellement à égalité avec Roger Federer et Rafael Nadal pour le plus grand nombre de victoires majeures de tous les temps, à savoir 20.

Djokovic est confiné dans une petite chambre d’un hôtel de Melbourne depuis que les autorités australiennes lui ont refusé l’entrée dans le pays, passant outre à son exemption médicale. L’Australie fait honneur à son histoire de pénitencier avec sa politique farfelue du zéro-covid et la montée en flèche du nombre d’infections.

Le visa de Djokovic a été annulé à son arrivée et le Serbe de 34 ans se morfond maintenant dans un centre de détention de l’immigration à Melbourne pour tenter d’empêcher son expulsion.

La star du tennis Nikoloz Basilashvili a été contrainte de se retirer après avoir eu du mal à respirer et avoir dû être soignée par un médecin. Le joueur géorgien représentait son pays lors de la #ATPCup à Sydney. #seanknows

Trois joueurs abandonnent

Tous les joueurs de tennis participant actuellement au tournoi de tennis professionnel ont été entièrement vaccinés. Le numéro 22 mondial a cependant été vu quittant le court et abandonnant son match en se serrant la poitrine avec des difficultés respiratoires lors d’un match ATP. Nikoloz Basilashvili a confié à son équipe que « chaque coup me coupe le souffle ».

Colin Fleming, commentateur pour Stan Sport, a qualifié les symptômes de Basilashvili de « très inquiétants » et a ajouté : « Si vous avez l’impression de ne pas pouvoir respirer profondément à ce niveau et à cette intensité, c’est un problème ».

Le site de tennis OpenCourt a affirmé que Basilashvili « pourrait avoir récupéré de Covid », mais cela n’a pas pu être vérifié. « [Il] a dit à l’entraîneur qu’il avait eu du Covid « il y a 10 jours » », a déclaré le média social.

Dans une interview accordée à Tennis World USA, son adversaire Stefanos Tsitsipas a rejeté la responsabilité de l’abandon de Basilashvili sur la chaleur et non sur le Covid : « Il fait parfois un peu trop chaud. On pourrait faire frire un œuf sur le court, mais nous sommes prêts pour les matches difficiles et aussi pour l’excitation. » Visiblement, la chaleur n’a pas gêné les autres joueuses et certaines ont même salué les conditions météorologiques de Melbourne.

Dalila Jakupovic, qui a été contrainte d’abandonner son match après être tombée au sol, a déclaré au média The Western Australian : « J’avais vraiment peur de m’effondrer. C’est pourquoi je suis tombée par terre parce que je ne pouvais plus marcher. Je n’ai pas d’asthme et je n’ai jamais eu de problèmes respiratoires. En fait, j’aime la chaleur. Le kiné est revenu et je pensais que ça irait mieux. Mais les points étaient un peu plus longs et je ne pouvais plus respirer et je suis tombé par terre. »

Nick Kyrgios, le numéro 93 mondial, a souffert de difficultés respiratoires dans la matinée et s’est retiré du match six heures avant la date prévue.

Bernard Tomic a également dû prendre un congé médical après s’être plaint de difficultés respiratoires au début du deuxième set, mais il a réussi à tenir bon. « L’air ne passe pas. Je me fatigue si facilement », a-t-on entendu Tomic dire au personnel médical. « Est-ce que quelqu’un d’autre se plaint aujourd’hui ? » voulait-il savoir. « Non, ça va », a répondu le médecin.

Les organisateurs de l’Open d’Australie, paniqués, accusent désormais la mauvaise « qualité de l’air » qui semble ne viser que certains joueurs. La qualité de l’air à Melbourne est classée comme « bonne » selon les normes internationales.

L’Australie vient de déclarer près de 112 000 cas, l’équivalent de 1,5 million aux États-Unis, et les cas sont en hausse de 808 633 % depuis que le Washington Post a déclaré avoir presque éliminé le COVID avec la science.
Je me demande si on découvrira un jour pourquoi The Science™ a cessé de fonctionner.

Les vaccinés souffrent de « difficultés respiratoires ».

Il n’y avait aucun problème de « qualité de l’air » pour le joueur de football d’un club qatari qui s’est effondré pendant un match samedi à la suite d’une crise cardiaque, selon son club. Des images du match entre les clubs Al Wakra et Al Rayyan montrent le joueur Othman Coulibaly tombant au sol et commençant à convulser. Il jouait auparavant pour le Panathinaikos.

NEW – Qatar : Lors du match du club Al Wakra contre Al Rayyan, le joueur Othman Coulibaly a été victime d’une crise cardiaque, selon une déclaration du club de football.

La Qatar Stars League, la ligue nationale de football du Qatar, a déclaré dans un communiqué que Coulibaly a subi une crise cardiaque et reçoit des soins médicaux. Le match a été suspendu et reprendra à une date ultérieure.

Il s’agit d’un nouvel exemple d’un athlète de haut niveau qui s’effondre sur le terrain. Le Guatémaltèque Marcos Menaldo, 25 ans, est décédé il y a quelques jours lors d’un entraînement. Le joueur, entièrement vacciné, s’était plaint de problèmes respiratoires.

Pendant ce temps, les services de sécurité ont trouvé le corps sans vie de la star américaine de la comédie Bob Saget dans une chambre de l’hôtel Ritz-Carlton à Orlando, en Floride. Saget avait récemment confirmé qu’il avait été dopé.

Bob Saget plaisantant sur sa piqûre de rappel il y a moins d’un mois, le 13 décembre 2021….probablement juste une coïncidence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s