« 5 000 soldats, ce n’est qu’un début » : l’armée européenne lance un avertissement alors que Bruxelles s’apprête à déployer des troupes

Les militants EUROSCEPTIQUES des Pays-Bas ont lancé des avertissements sur l’ambition de Bruxelles de créer une armée européenne sous le faux prétexte d’un nom différent.

L’Union européenne envisage de déployer 5 000 soldats issus de l’ensemble de ses États membres comme plan de secours pour les missions d’urgence, au nom d’une « autonomie stratégique » accrue. L’idée, lancée par le président français Emmanuel Macron, prend forme autour de la table de la Commission européenne et atteindra bientôt le Parlement à Strasbourg.

La nouvelle ministre néerlandaise de la défense, Kajsa Ollogren, a tenté de minimiser le projet en déclarant que les troupes ne s’appelleraient pas « armée de l’UE » en soi.

Mais les militants de Next Denktank ont mis en garde : « La ministre de la défense Kajsa Ollongren (D66) déclare que les 5000 soldats qui peuvent être rapidement déployés par l’UE ne doivent pas être appelés une armée de l’UE.

« Ce n’est pas parce qu’on ne l’appelle pas une armée de l’UE que ce n’est pas une armée de l’UE… 5 000 soldats ne sont qu’un début.

« Ils savent qu’ils n’ont pas le peuple de leur côté, alors ils jouent avec le langage.

« Seuls 10 % des Néerlandais souhaitent davantage d’intégration européenne (EenVandaag), sans parler du fait que les gens veulent une armée européenne.

Actualités de l’UE : Von der Leyen et Macron ont promis de lancer une « Europe de la défense » (Image : GETTY)

« 70 % ne font pas confiance à l’UE, selon le même sondage ».

Au début du mois, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que son équipe travaillerait avec le président Macron pour renforcer l’espace Schengen et lancer l' »Europe de la défense ».

S’exprimant aux côtés du président français pour l’inauguration de la présidence française du Conseil de l’UE, elle a déclaré : « Nous allons également travailler au renforcement de l’espace Schengen, passer à la vitesse supérieure sur l’Europe de la défense, et approfondir notre partenariat avec l’Afrique lors de notre sommet à Bruxelles en février ».

« Nous avons de grands projets devant nous », a-t-elle poursuivi.

« Le premier est celui du climat. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s