La politique de vaccination forcée en Autriche n’a pas d’impact sur l’adoption du Jab

Le journal le plus vendu d’Autriche affirme que l’introduction par le gouvernement d’une politique de vaccination obligatoire n’a pas eu d’impact discernable sur l’utilisation des vaccins dans la capitale du pays et pourrait même avoir provoqué une baisse.

Depuis l’entrée en vigueur de l’obligation de se faire vacciner le 5 février, le Kronen Zeitung rapporte que la loi a en fait entraîné une réduction du nombre de personnes se faisant vacciner.

« Il n’y a pas d’effet de l’obligation de vaccination – et si c’est le cas, c’est plutôt dans l’autre sens », indique le journal.

Une réduction significative du nombre de personnes se faisant vacciner a été constatée le 6 février, un jour après l’imposition de l’obligation, une tendance qui a également été observée le 12 février.

« Dans l’ensemble, les instruments autrichiens relatifs aux mesures et à la vaccination n’aboutissent pas à une stratégie globale et n’ont pas d’objectif identifiable », a déclaré Peter Hacker, conseiller municipal chargé de la santé, à la Kronen Zeitung. « C’est pourquoi il ne faut pas s’attendre à une course aux vaccinations dans les jours et les semaines à venir ».

Si le mandat n’a pas permis d’augmenter les taux de vaccination, il a réussi à susciter des manifestations de type camionneurs canadiens en Autriche.

Après la démonstration de la police aujourd’hui, il y aura désormais des convois réguliers à Vienne, les premières dates font déjà le tour de Telegram. #w1102

Comme nous l’avons souligné la semaine dernière, l’application du mandat de vaccination par injection est tout simplement draconienne.

Des citoyens sont interpellés au hasard dans la rue ou arrêtés dans leur véhicule et forcés par la police à se soumettre à des contrôles du statut vaccinal.

Comme nous l’avons déjà signalé, les autorités autrichiennes ont annoncé qu’elles allaient engager des personnes pour « traquer les personnes refusant de se faire vacciner ».

Les Autrichiens qui ne se font pas vacciner s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 7 200 euros (8 000 dollars) en cas de non-conformité, et ceux qui refusent de payer risquent également une peine de 12 mois de prison.

Quelques jours après avoir imposé en novembre un verrouillage qui ne s’appliquait qu’aux personnes non vaccinées, l’Autriche a enregistré un nouveau cas de COVID.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s